•  

    Pour terminer cette série sur Collonges la Rouge quelques photos du village

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

    Collonges la Rouge page 03

     


    1 commentaire
  •  

    A propos de l'église Saint Pierre:

    Le début de sa construction daterait des années 1060 - 1070 avec des agrandissements successifs du 12ème au 15ème siècles et une fortification au 16ème lors des guerres de religion

    Elle est bâtie en grès rouge ce qui lui donne, associé à ses toitures en ardoises, un cachet remarquable

    Le clocher serait du début du 12ème. Il est composé de deux étages de plan carré surmontés de deux niveaux octogonaux. Sa voûte plafond est ouverte en son sommet et l'on peut ainsi, de l'intérieur de l'église, voir une partie de sa charpente. La vue extérieure montre la complexité architecturale qui passe du carré à l'octogone pour se terminer avec une toiture en cône évasé et tout cela dans une parfaite harmonie

     

    Collonges la Rouge église Saint Pierre

    Collonges la Rouge église Saint Pierre

    Vitrail représentant saint Pierre

    Voûte plafond du clocher

    Eglise Saint Pierre

    Eglise Saint Pierre

    Collonges la Rouge perspective sur son clocher

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     Début septembre 2014, de passage en Corrèze, nous avons séjourné deux jours dans cette charmante et pittoresque localité inscrite aux plus beaux villages de France. carte ici

    Pour les amis camping-caristes: l'aire de stationnement se situe juste à l'entrée du village et est fort agréable

    Un petit peu d'Histoire:

    Texte emprunté à Wikipédia

    Pour la totalité du document:  http://fr.wikipedia.org/wiki/Collonges-la-Rouge

     Les moines de l’abbaye de Charroux en Poitou fondent un prieuré au VIII ème siècle suite à une donation du comte Roger de Limoges. Le prieuré est intégré dans la Vicomté de Turenne en 844 et attire, sous sa protection, une population de paysans, d’artisans et de commerçants. Autour de ses bâtiments protégés par une enceinte, la communauté prospère. L’accueil des pèlerins en route pour Compostelle via Rocamadour est une source durable de profits. En 1308, le vicomte de Turenne accorde à la ville une charte de franchise. . L’enclos ne suffit plus à contenir sa population. Naissent alors les barris : le faubourg de la Veyrie à l’est, celui de Hautefort, du Faure, la Guitardie.

    Collonges traverse les guerres de religion, de manière relativement pacifique, puisque les deux nefs de l'église sont utilisées alternativement pour le culte catholique et le culte protestant. Après les guerres de religion, la reconstruction du patrimoine de la petite noblesse coïncide avec la montée en puissance de la vicomté. C’est à cette époque que s’élèvent les nobles logis des officiers de la vicomté. Après la vente de la vicomté à la Couronne de France en 1738 — qui entraine la fin de ses privilèges fiscaux — puis la Révolution, qui détruit les bâtiments du prieuré, le bourg ne retrouve qu’une prospérité éphémère au début du XIXème siècle. Collonges perd peu à peu ses habitants, le village se transformant en carrière de pierres.

    Au début du XXème siècle, quelques Collongeois créent l’association des Amis de Collonges permettant le classement du site tout entier en 1942.

    En 1969, Collonges devient Collonges-la-Rouge. En 2014 le centre du Village commence une rénovation en trois tranches. La première, devant la Mairie n'est pas entièrement terminée (pavage, éclairage, eaux pluviales).

    Collonges la Rouge maison fleurie

    Ci-dessus appréciez la mise en scène du commerçant

     

     


    3 commentaires
  • Au nord de Sainte Sévère dans l'Indre un matin de printemps au moment où le soleil dispute la place à la brume

    Sainte sévère joli petit bourg où Jacques TATI, réfugié pendant la dernière guerre, tourna "Jour de fête"

    musique: artiste Thierry TREMELET licence COMMONS CREATIVE

    Quand le soleil étire la brume matinale

    Brumes et lumières

    Promesse d'une magnifique journée

    Quiétude au bord de l'eau

    Invitation à flaner au bord de l'étang

     

     

     


    6 commentaires
  • Octobre 2014, île de Noirmoutier Tête de l'Herbaudière, toute fin d'après midi, le ciel se charge de lourds nuages sombres, c'est le bon moment pour quelques clichés

    Noirmoutier le ciel se charge de lourds nuages

    Noirmoutier le ciel se charge de lourds nuages

     

    Noirmoutier perspective sous un ciel chargé de lourds nuages

    Noirmoutier lourds nuages

    Noirmoutier le soleil se couche derrière un ciel d'orage

    Noirmoutier coucher de soleil

    Noirmoutier derniers rayons de soleil


    5 commentaires